Accueil > Actualités > « Petites Villes de demain » : Signature de la convention d’adhésion

SOUS-MENU

« Petites Villes de demain » : Signature de la convention d’adhésion

Du 28 avril 2021 au 28 août 2021

La signature officielle de la convention d’adhésion « Petites Villes de demain » pour notre territoire, a eu lieu, ce mercredi 28 avril 2021, en présence de Philippe Court, préfet du Calvados, Gérard Leguay, Président de Pré-Bocage Intercom, Christophe Le Boulanger, Maire de Caumont-sur-Aure, Christine Salmon, Maire de Les Monts-d’Aunay, Stéphanie Leberrurier, Maire de Villers-Bocage et de nos partenaires co-signataires, Catherine Gourney-Leconte, conseillère régionale représentant le président de la Région Normandie, Hervé Morin, et Sylvie Lenourrichel, Vice-Présidente représentant le président du Département du Calvados, Jean-Léonce Dupont.

Le 18 décembre dernier, Jacqueline GOURAULT, Ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, a annoncé les lauréats du dispositif Petites villes de demain pour la Normandie parmi lesquels figurent les communes de Caumont-sur-Aure, Les Monts-d’Aunay et Villers-Bocage, candidatures déposées conjointement par les trois communes sous l’égide de Pré-Bocage Intercom.

En étroite collaboration avec Pré-Bocage Intercom, partenaire de la candidature, les trois villes lauréates, Caumont-sur-Aure, les Monts-d’Aunay et Villers-Bocage vont bénéficier d’un accompagnement pendant 6 ans portant sur la revitalisation de leur bourg.

 

Une belle opportunité pour ces trois pôles de centralité et les territoires qui les environnent !

Petites villes de demain vise à améliorer les conditions de vie des habitants des petites communes et des territoires alentours, en accompagnant les collectivités dans des trajectoires dynamiques et respectueuses de l’environnement.  Le programme a pour objectif de renforcer les moyens des élus des villes et leurs intercommunalités de moins de 20 000 habitants exerçant des fonctions de centralités pour bâtir et concrétiser les moyens de concrétiser leurs projets de territoire, tout au long de leur mandat, jusqu’à 2026.

Si les petites centralités font face à de nombreuses difficultés, elles sont également le lieu d’innovations et ont démontré durant la crise sanitaire de la COVID-19 leur attractivité, leur capacité à inventer des modalités de vie et à créer de la valeur.

Grâce à ce programme cousu-main pour ces villes et les territoires ruraux qui les environnent, Petites villes de demain s’inscrit dans la droite ligne du plan de relance, en concrétisant la « nouvelle donne territoriale » et ses deux piliers : la transition écologique et la résilience.

 

 

Voir la convention