Accueil > Environnement Aménagement > Eau > Cours d’eau > Espèces exotiques envahissantes des cours d’eau

SOUS-MENU

Espèces exotiques envahissantes des cours d’eau

Lutte contre la Renouée du Japon

 

Les élus ont choisi de continuer à lutter contre la prolifération de la Renouée du Japon (sur des petites surfaces) en dépit de la suppression des aides de l’AESN.

La renouée du Japon.

Il est fondamental de lutter contre sa prolifération car :

Impacts de la Renouée

La renouée du Japon est sur la liste des 100 espèces exotiques envahissantes les plus nuisibles.

La prolifération de la renouée empêche la régénération équilibrée de la ripisylve et nuit à la diversité des milieux, des habitats et plus largement à la biodiversité.

En créant un couvert végétal mono spécifique elle appauvrit et affaiblit le milieu. Les multiples fonctions de la ripisylve (auto-épuration, ombrage, tenue de berge, habitat) ne sont plus assurées.

Origine

La renouée du Japon est une espèce exotique envahissante venant de l’Asie Orientale.

Caractéristiques

Elle est caractérisée par :

  • Sa grande taille et une croissance très rapide
  • De grandes feuilles vertes ovales
  • De grosses tiges creuses rougeâtres sortant directement du sol
  • De petites fleurs blanches en grappe (août à septembre)

 

 

 

 

 

 

 

Le réseau souterrain (rhizomes et racines) constitue 2/3 de la masse de la plante. Il peut atteindre plus de deux mètres de profondeurs et s’étendre, pour un seul plant, sur sept mètres. De plus, par ses racines, la renouée du japon sécrète des toxines dans le sol rendant le développement d’autres végétaux difficile.

Habitat

Les habitats de prédilection de la Renouée sont les milieux acides et riches, bien alimentés en eau et aérés (zones humides et cours d’eau).

On la rencontre aussi dans les milieux perturbés et dégradés comme dans les talus, bords de route, voies ferrés, terrains en friches…etc

Les facteurs de prolifération

  1. Formation et/ou développement des rhizomes et des racines qui permet à la plante de se propager toute l’année
  2. Bouturage de tiges et rhizomes emportés par les crues
  3. Les activités humaines constituent une des causes principales de dissémination de la plante.

 

Programme d’action relatif aux espèces envahissantes