Les Tourneboules vous proposent 2 pièces de comédie

Deux farces médiévales

Auteurs anonymes

Le texte original en vieux français a été modernisé

Ces farces datent de la seconde moitié du XVe siècle, la guerre de Cent Ans est terminée, la France connaît une période de prospérité favorable au développement du théâtre.

La Farce de Maître Pathelin est sans doute la vraie première comédie du répertoire français. Elle a connu un très grand succès et certaines de ses réparties sont passées dans le langage courant. Le principal ressort de la pièce est la tromperie, elle montre comment la ruse peut inverser les rapports de force et bouleverser la hiérarchie sociale, elle fait également une satire de la justice en pleine évolution en cette fin de Moyen-Âge.

La Farce du Cuvier, au comique incisif, met en scène avant l’heure les revendications féministes et les déboires qu’elles peuvent rencontrer. Cette pièce très courte est un bon exemple du rôle de la farce au  Moyen-Âge : farcir d’intermèdes comiques les interminables présentations des Mystères à l’intérieur des églises puis sur les parvis. Le théâtre passe insensiblement du sacré au profane. 

 

 

Avec  Francis Jeanne, Emmelyne et Philippe Le Corre, Bernard et Claude Moreaux

Lumières : Sébastien Madeleine

Conception générale : Françoise Labrusse

 

Les Tourneboules – Atelier de pratique théâtrale

Salle Paroissiale de Saint-Georges d’Aunay

Vendredi 25 et Samedi 26 mai à 20h30

Entrée libre – Renseignements : 02 31 77 10 95

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *